Et vous ? Que feriez-vous si des Titans venaient pour vous dévorer ?

Articles, Reading reacts

L’Attaque des Titans adapté par le studio Wit Studio Production I.G.

ou quand on découvre une pépite après tout le monde

Autant dire tout de suite que je ne m’attendais pas du tout à trouver la série aussi prenante. Je l’ai découverte par hasard et par la force des choses, comme on dit.

Un dimanche pluvieux de décembre, plutôt que de sortir, j’ai profité de mon abonnement vidéo pour faire le tour du catalogue. Après Ghost in the Shell, j’ai eu envie d’aller faire un tour du côté des animés et je suis tombée sur L’Attaque des Titans. On m’en avait parlé en 2013, mais j’avais eu des retours mitigés. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts (ou plutôt du sang avec Game of Thrones), et j’ai décidé de passer outre les avis négatifs.

Le début est déstabilisant parce que beaucoup de personnages principaux meurent d’un coup, notamment des personnages qui semblaient fait pour durer. D’autres restent en vie alors qu’on se serait dit qu’ils auraient été les premiers à mourir. Y compris parmi les protagonistes. Ce que j’ai bien aimé, c’est le fait d’avoir une intrigue construite. Pas de surenchère du cliffhänger pour rien. Les principes moraux sont mis à rude épreuve et dans ce monde à mi-chemin entre l’anticipation et la dark fantasy, on suit les personnages tout en se posant des questions sur ses propres choix si on avait été dans la même situation. La situation est très bien vue du point de vue humain faible à des colosses mangeurs d’humains.

Blame! adapté par Netflix

Articles, Reading reacts

Blame! adapté par Hiroyuki Seshita (sur Netflix)

ou la petite surprise de début 2018 qui se regarde bien

C’est la première fois que je m’attaque au catalogue de créations Netflix, et pas si déçue que ça ! Contrairement à beaucoup, j’ai découvert Blame! sur le tard. J’ai moyennement accroché au tome 1, mais j’ai tout de suite eu l’impression que ça pouvait devenir un truc qui irait très loin.

Je n’ai jamais continué le manga, et malgré tout j’ai décidé de regarder le film. C’est connu, une adaptation en animé ou film n’est pas souvent l’intrigue originale du manga. C’est même souvent l’occasion d’arpenter un scénario avorté ou secondaire. Comme un univers parallèle. Durant mon visionnage, j’ai bien senti qu’il ne s’agissait pas d’une adaptation propre : plus d’un « film basé sur » que d’un « film canon ». Le manga a l’air d’avoir un univers beaucoup trop riche pour tenir dans un format de moins de 2h.

Ca a été néanmoins une belle découverte, qui mérite le détour. Ne serait-ce que pour le travail visuel très original et déstabilisant.