#VisiteUnMusée avec l’Expo « L’art du Pastel » au Petit Palais de Paris #expoPastels

Le pastel, on le connaît surtout pour les Crayolas de notre enfance. Des Pastels gras, pas faciles à manipuler pour qui ne sait pas les utiliser. En grandissant on se rend compte que c’est un medium très pratique pour les croquis rapides. Utilisés comme tels par les peintres et autres dessinateurs pendant des siècles, l’exposition « L’art du Pastel de Degas à Redon » du Petit Palais nous donne l’occasion de découvrir le pastel autrement.

Si vous cherchez à être surpris, c’est vraiment l’expo à aller en ce moment sur Paris. Le Petit Palais nous fait découvrir une collection de 200 pastel, avec des thèmes beaucoup plus variés que de simples portraits ou esquisses. On y retrouve tous les principaux courants artistiques du XIXe siècle.

La plupart sont de véritables trompe-l’œil : de loin, on dirait des peintures à l’huile. C’est impressionnant. Il faut s’approcher des toiles pour voir que ce qu’on voyait comme une pluie d’or n’était en fait qu’un jeu de couleurs hachurées…

Lire la Suite →

Imagerie d’Épinal – musée, imprimerie et catalogue : complémentaires et nécessaires

Séjourner à Epinal pour aller aux Imaginales m’aura donné l’occasion d’aller visiter la ville les jours suivants et notamment son imagerie. C’était déjà une question qu’on m’avait posé avant de partir en vacances : qu’est-ce qu’une image d’Épinal ? Interrogation propre aux adultes ayant dépassé la quarantaine, étant donné qu’ils ont entendu régulièrement l’expression « image d’Épinal » durant leur enfance, sur les paquets de gâteaux de leurs grand-parents ou encore dans le discours de journaliste qui utilise des expressions toutes faites pour parler d’un sujet pittoresque (par exemple).

Les générations suivantes en ont plus ou moins entendu parler sans avoir forcément de référence claire. L’expression a été vidée de son sens par la consommation quasi nulle d’images d’Epinal, alors même qu’il s’agissait d’images connues et reconnues encore au début du XXe siècle. Déjà, parler d’imagerie à des profanes peut porter à confusion : il s’agit d’une imprimerie spécialisée dans l’impression industrielle d’images avec des machines et des techniques d’impression qui ont évolué au cours du temps entre le XVIIIe et le XXe siècle.
Si on se concentre sur l’expression isolée, on peut voir que dans le langage courant c’est le sens figuré qui est resté : image ou évocation mettent en valeur un trait stéréotypé et/ou naïf d’un sujet donné.
C’est grâce mon séjour à Épinal que j’ai pu m’intéresser à ce sujet. Néanmoins, j’ai été frappée par l’aspect décousu des visites. Oui, parce que l’imagerie et le musée de l’image sont 2 entités différentes sur le même sujet dans quasi le même lieu. Le musée a été créé après pour mettre en valeur le patrimoine culturel de l’imagerie. Et comme beaucoup de gens, c’est par là que j’ai commencé ma visite.

Lire la Suite →